Des Ailes pour l’Ouest, l’association favorable à l’aéroport de
Notre-Dame-des-Landes

Communiqué de Presse : Les opposants à l’aéroport du grand ouest montrent hélas encore leur vrai visage 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Alors que les départs en vacances s’intensifient ce jour, les opposants à l’aéroport du Grand Ouest ont ce matin bloqué la 4 voies entre Nantes et Rennes en brûlant des pneus. Une nouvelle preuve qu’il faut vite évacuer la zone.

 Après les exactions sur les entreprises, les menaces envers les commerçants et les riverains, le saccage de la ville de Nantes, les opposants s’attaquent désormais aux familles qui partent en vacances.

 A 9h30 ce matin, des opposants masqués et cagoulés ont brûlé des pneus coupant complètement la circulation pendant 1h30.

 Pour l’association des Ailes pour l’Ouest, ces dégradations sont « une énième preuve que les opposants n’ont rien à voir avec l’aéroport et n’ont qu’un but : s’opposer au développement par tout moyen y compris la violence ».

 Alain Mustière, son président demande expressément à l’État d’intervenir : « les habitants du territoire n’en peuvent plus. Ils sont l’otage de ces délinquants. Les touristes aussi désormais. Ce n’est plus possible. Combien de temps encore l’État va tolérer de tels faits et cette zone de non-droit ? »

L’ACIPA qui instrumentalise les ZADistes depuis plusieurs années a totalement perdu le contrôle des radicaux, et ne peut plus se refuser à condamner leurs actes comme c’était déjà le cas pour la manifestation du 22 février après le saccage du centre-ville de Nantes

Des Ailes pour l'Ouest