Des Ailes pour l’Ouest, l’association favorable à l’aéroport de
Notre-Dame-des-Landes

COMMUNIQUE DE PRESSE : Une médiation biaisée confiée à des opposants notoires

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Nantes, le 1er juin 2017,

 

 

Une médiation biaisée confiéeà des opposants notoires

 

 

Des Ailes pour l’Ouest, association citoyenne en faveur du transfert de l’aéroport du Grand Ouest sur le site de NDDL souhaite exprimer sa stupéfaction suite à la nomination de deux opposants notoires au projet comme médiateurs.

 Alain Mustière, Président de l’association réagit à cette nomination :

« Alors qu’on nous annonçait une médiation destinée à apaiser les tensions autour du dossier, le Premier ministre nomme ce soir deux opposants comme médiateurs.

 Est-ce une mauvaise farce que l’on nous joue ici ? »

 Et de poursuivre :

« Il est inacceptable que Gérard Feldzer, un ancien élu EELV qui soutient ouvertement les zadistes occupants de la ZAD, ait été nommé, abandonnant ainsi toute notion d’objectivité. Comment peut-on laisser reposer l’avenir de toute une région entre les mains d’une personne qui soutient l’action violente et rejette l’expression démocratique des citoyens ? Quant à Michel Badré, il a été nommé au CESE par une association opposée au projet, ce qui est inacceptable. Cette médiation est une mascarade et ses conclusions sont probablement déjà écrites ».

 

Dans de telles conditions, Des Ailes pour l’Ouest refuse de s’associer à cette parodie de conciliation et renouvelle sa demande d’entretien de toute urgence avec le Premier ministre.

 

Des Ailes pour l'Ouest