Des Ailes pour l’Ouest, l’association favorable à l’aéroport de
Notre-Dame-des-Landes

CP. Emmanuel Macron snobe les citoyens et les entreprises du Grand Ouest

CP. Emmanuel Macron snobe les citoyens et les entreprises du Grand Ouest

À l’occasion de sa venue à Nantes pour un meeting ce mercredi 19 avril, Emmanuel Macron a été interpellé par un collectif d’associations de citoyens et d’organisations représentatives sur la question de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Échaudé par le non-respect de la parole gouvernementale et présidentielle sur un début des travaux, ce collectif s’inquiète, dans une lettre envoyée au candidat, de la présence d’opposants notoires au projet dans le premier cercle d’Emmanuel Macron, ainsi que du décalage entre ses paroles et le contenu de son programme ou figure une nouvelle médiation sur le projet. Le collectif formule une demande de rencontre pour lui rappeler l’intérêt capital de ce transfert pour l’avenir économique du Grand Ouest.

Malgré des relances, le candidat n’a pas répondu à cette sollicitation.

Alain Mustière, Président de l’association citoyenne « Des Ailes pour l’Ouest », l’un des signataires de la lettre, commente cette absence de réponse.

«C’est un signal très négatif qu’envoie Emmanuel Macron aux 300 000 citoyens qui ont voté OUI à l’aéroport.

C’est également un message clair aux zadistes : on peut aujourd’hui en France, par l’usage de la violence, bloquer un grand projet utile, légal et légitime. »

Et d’ajouter « Notre-Dame-des-Landes c’est des milliers d’emplois et 5.4 millions d’heures de travail qui attendent. Nous avions cru comprendre qu’Emmanuel Macron avait à cœur de défendre la valeur travail, ce n’est pas en snobant ainsi les citoyens du Grand Ouest qu’il pourra le prouver »

 

Les signataires de la lettre, qui rappellent que le projet a fait l’objet de nombreuses concertations, décisions de justice et d’un vote, se réservent la possibilité de participer au meeting d’Emmanuel Macron pour l’interpeller sur place, faute d’avoir pu le rencontrer en amont.

Lettre à Emmanuel MACRON 

 

Des Ailes pour l'Ouest