Des Ailes pour l’Ouest, l’association favorable à l’aéroport de
Notre-Dame-des-Landes

CP. Ultime enfumage des opposants à NDDL ?

COMMUNIQUE DE PRESSE

Nantes, le 28 septembre 2016

Ultime enfumage des opposants à NDDL ?

Alors que plus rien ne fait obstacle à l’évacuation de la ZAD de NDDL, et que la procédure se prépare sereinement du côté des autorités, les opposants au projet tentent une ultime manœuvre pour retarder le début du chantier.

Alain Mustière, président de l’association Des Ailes pour l’Ouest tient à rappeler la réalité « Les opposants au projet, qu’ils soient à Nantes ou Bruxelles tentent une fois de plus de retarder l’inéluctable en s’appuyant sur un volet européen en voie de résolution »

Et de poursuivre : « Même si l’on souhaitait faire preuve de précautions supplémentaires et attendre pour le début de la construction la validation du SCOT qui interviendra dans un temps très court, fin 2016 début 2017, il y a plusieurs actions préparatoires comme les relevés archéologiques ou le déplacement des espèces protégées qui ne peuvent actuellement être réalisés en toute sécurité. L’évacuation de la ZAD reste donc un préalable indispensable.»

L’association rappelle que le parcours juridique de ce projet est exemplaire et que les 150 recours déposés par les opposants ont tous été rejetés.

Les opposants sont donc expulsables et sont tout à fait au courant de cette réalité.

« Alors que les citoyens ont largement confirmé leur approbation, je refuse qu’une minorité, parfois violente, prenne en otage l’avenir du Grand Ouest, tout cela pour servir les ambitions électorales de quelques cadres d’Europe Écologie les Verts. Le droit doit s’appliquer, il faut sans tarder évacuer la ZAD » conclut Alain Mustière.

Des Ailes pour l'Ouest