Des Ailes pour l’Ouest, l’association favorable à l’aéroport de
Notre-Dame-des-Landes

Jugement d’expropriations confirmées à Notre-Dame-des-Landes : l’Etat doit lancer le projet !

Communiqué de presse : 25 janvier 2016

Jugement d’expropriations confirmées à Notre-Dame-des-Landes : l’Etat doit lancer le projet !

 

Après plus de 17 ans de procédures et plus de 160 décisions de justice, la décision du Tribunal de Grande Instance de prononcer l’expropriation des 16 derniers occupants sur 260 de la zone de Notre-Dame-des-Landes qui refusaient la négociation à l’amiable marque la fin du processus juridique.

Soutenu par 3 Présidents de la République, 6 Premiers ministres, les régions Bretagne et Pays de la Loire, les départements d’Ille et Vilaine et de Loire-Atlantique, les villes de Nantes, Rennes, Saint-Nazaire, La Baule, ce projet peut désormais être lancé.

« Je me réjouis de ce jugement qui est logique après les nombreux refus de ces occupants de négocier à l’amiable contrairement aux 94% d’entre eux qui ont été raisonnables et responsables » souligne Alain Mustière, le Président des Ailes pour l’Ouest. « L’expropriation sans délai pour les agriculteurs et le délai relativement court pour les autres occupants est stricte mais c’est la conséquence  d’une opposition permanente et d’un refus stérile d’accepter des propositions de relocalisation. J’appelle désormais le chef de l’Etat et le Premier ministre à lancer immédiatement ce projet et à évacuer la ZAD. Les exactions survenues ce week-end ne laissent plus aucune alternative à l’Etat sous peine de rendre la situation encore plus invivable et d’engager leur responsabilité directe en cas de nouveaux incidents » conclut Alain Mustière.

Des Ailes pour l'Ouest