Des Ailes pour l’Ouest, l’association favorable à l’aéroport de
Notre-Dame-des-Landes

Le développement inéluctable de l’aérien

Consulter nos fiches d’information :

 

Le développement du trafic aérien est une réalité au niveau mondial comme en France. Ceux qui affirment que ce mode de transport diminue pour réfuter les prévisions de trafic justifiant le transfert de l’aéroport de Nantes à Notre Dame des Landes sont coupés des réalités ou militent pour la décroissance. En effet :

Depuis 1980, le trafic mondial a doublé tous les 15 ans et doublera à nouveau d’ici 15 ans en améliorant ses performances environnementales (source : IATA)

  • 3 milliards de passagers ont été transportés en 2013 contre 2 en 2005 (+5%/an). 4 miliards sont prévus d’ici 2017 (+31%) et 6 en 2030-IATA
  • 34 000 avions seront construits dans le monde d’ici 20 ans
  • Airbus et Boeing livrent chaque année plus de 1000 avions chacun et ont signé à deux 3000 commandes d’avions/an
  • Un mode de transport qui va croître car peu responsable des GES
    • Le transport aérien  est responsable de moins de 3% des GES à l’échelle mondiale. Depuis 1990, les émissions de CO2 par passager/fret-kilomètre-transportés ont diminué de 32% (source CITEPA / DGAC).
    • En  moyenne :
      • Flotte actuelle : 4 l/100 km/pass.
      • A 380 : 3 l/100 km/passager
      • A 350 : 2 l/100 km/passager
      •  Pour rappel, une voiture particulière consomme en moyenne  5 l/100 km/passager seul
    • Le kérosène représente une part de 35% des coûts pour les compagnies aériennes

Des Ailes pour l'Ouest