Des Ailes pour l’Ouest, l’association favorable à l’aéroport de
Notre-Dame-des-Landes

Communiqué de presse ACIPRAN – 23 octobre 2012

Logo ACIPRAN

 

Pour accompagner l’aéroport du Grand Ouest qui est lancé

Communiqué de presse

Nantes le 23 octobre 2012
                                                                                             

L’ACIPRAN accompagne la réalisation de l’aéroport du Grand Ouest

 

L’association Citoyenne pour la Réalisation d’un Aéroport international à Notre-Dame-des-Landes (ACIPRAN), créée en 2003 à l’occasion du Débat Public, a tenu une conférence de presse ce jour. Alain Mustière, ancien Président du Conseil Economique, Social et Environnemental et de la CCI de Région Pays de la Loire, élu Président lors du Conseil d’Administration qui a suivi l’Assemblée Générale Extraordinaire du 25 septembre dernier, a expliqué pourquoi l’ACIPRAN allait désormais accompagner le transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes.

 

La remobilisation citoyenne pour l’aéroport du Grand Ouest vise trois objectifs majeurs :

-  Suivre la réalisation de l’opération désormais lancée et les engagements de l’Etat, du concessionnaire et des collectivités en rappelant les principes actés dans le rapport d’enquête publique

-  Faire en sorte que les citoyens s’approprient le dossier qui est dans sa phase opérationnelle

-  Faire entendre la majorité silencieuse qui respecte les principes démocratiques.

 

Un positionnement clair

 

L’association ne souhaite pas refaire le débat public qui a eu lieu il y a près de 10 ans mais promouvoir cette opération, expliquer sa nécessité à partir des chiffres objectifs tant du  point de vu des compensations environnementales, de l’emploi, de l’impact économique et montrer que tout un chacun peut/doit s’en saisir comme une opportunité pour l’attractivité et le développement du territoire ainsi que pour ses habitants.

 

Pourquoi une remobilisation citoyenne en faveur de l’ aéroport du Grand Ouest ?

 

•  L’aéroport du Grand Ouest n’est plus un projet mais une réalité. Il est donc important que des citoyennes et des citoyens s’intéressent à sa réalisation et entrent en dialogue avec le concessionnaire et l’ensemble des acteurs, pour une plateforme adaptée aux besoins du territoire, de ses entreprises et de ses habitants.

 

-  Le dossier de l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes se déroule selon le calendrier prévu, sa réalisation est engagée.

-  Les trafics sont supérieurs aux prévisions qui ont conduit à la décision de réaliser ce projet :

•  1er aéroport français en terme de croissance de trafic en 2010, au-dessus de la moyenne des aéroports européens, confirmé par une croissance de +7% du nombre de passagers et de +14% du nombre de mouvements en 2011 (soit 50 000 mouvements annuels environ)
•  Une croissance de + 16% en juillet 2012 et de +24% en août 2012
•  Un trafic de 3,5 millions de passagers attendu dès 2012 (le scénario médian du dossier d’enquête publique prévoyait ce trafic en 2015)

-  Aucun élément nouveau n’est de nature à remettre en cause l’opération dont la réalisation est plus que jamais nécessaire et inéluctable.

 

  Cette opération a été :

-  Largement concertée et a respecté l’ensemble des procédures légales de consultation (débat public et enquêtes publiques) ;

-  Déclarée d’utilité publique (DUP confirmée par le rejet des recours déposés devant le Conseil d’Etat) ;

-  Approuvée par les principales assemblées locales démocratiquement élues ;

-  Validée économiquement par les groupements d’entreprises qui se sont porté candidats à la concession aéroportuaire ;

-  Attribuée à l’issue de la procédure de mise en concurrence.

 

Le temps n’est donc plus à la polémique.

 

  Sa réalisation puis son exploitation constitue une nécessité et une opportunité pour le territoire :

 

Nantes Atlantique étant limité dans son développement et au bord de la saturation, son déplacement, devenu nécessaire, se fait vers un site moins contraint sur le plan environnemental, réservé à cet effet depuis près de 40 ans et connecté à l’ensemble du Grand Ouest. Avec des capacités plus adaptées et de nouveaux services, la nouvelle plateforme permettra ainsi :

-  La création de nouvelles lignes pour un désenclavement aérien ;

-  Une meilleure attractivité internationale des territoires du Grand Ouest, génératrice de création d’emplois locaux tant à court terme qu’à moyen terme ;

-  Une ouverture sur le monde au profit de ses entreprises et ses habitants.

 

  Il est nécessaire désormais de s’approprier sa réalisation 

 

Après avoir été très active dans les phases qui ont conduit à la déclaration d’utilité publique; l’ACIPRAN doit désormais fédérer l’expression des citoyens soutenant l’opération et faciliter son appropriation :

-  Activités et Emplois

•  La réalisation du transfert va permettre d’investir 561 millions d’€ dans l’économie régionale

•  Cet investissement représente 3000 emplois directs et indirects et 4,5 millions d’heures de travail  avec un pic annuel de 800 emplois.

•  2500 à 3000 emplois en phase d’exploitation soit 500 à 1 000 de plus qu’à Nantes-Atlantique seront liés à l’activité aéroportuaire

-  Aménagement du territoire

•  Liaisons ferroviaires, recommandées par la Commission d’enquête publique dans son rapport, avec une ligne tram-train entre l’aéroport et la gare de Nantes à réaliser le plus proche possible de l’ouverture de l’aéroport et une ligne rapide entre Nantes et Rennes/Bretagne-sud desservant l’aéroport à l’horizon 2030-2040  Des études sont en cours sur les 2 sujets et les collectivités locales préciseront leurs choix, priorités et calendriers en terme de desserte ferrée.

-  Notre objectif est d’obtenir la mise en service de cet aéroport en 2017 dans le respect des engagements pris concernant  l’intégration de cet équipement dans son territoire, dans le respect des règles d’environnement et des habitants concernés.

L’action de l’association va s’organiser autour de réunions d’informations, du site web www.acipran.fr, et de toutes actions légales qui nous apparaitront nécessaires pour accompagner la réalisation de cet aéroport.

 

Comment adhérer à l’association ?

 

Tou(te)s les citoyen(ne)s soutenant le transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre Dame des Landes et partageant les objectifs de l’ ACIPRAN sont convié(e)s à y adhérer.

 

Trois niveaux d’adhésion sont possibles :

•  Gratuit  pour une adhésion d’encouragement ;

•  10 € pour une cotisation simple ;

•  50 € pour une cotisation de soutien.

 

Le bulletin d’adhésion peut être téléchargé sur le site internet de l’ACIPRAN en cliquant ici et est à renvoyer avec le règlement à

ACIPRAN

CS 70515

44105 Nantes Cedex 4

 

Toute adhésion est effective après accord du Conseil d’Administration.

 

Contact :

contact.acipran@gmail.com

 

Télécharger le communiqué au format PDF :

Cliquer ici

Des Ailes pour l'Ouest